Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Valorisation des couverts végétaux en dérobées sur AgriMieux Rupt de Mad

Le 11 octobre dernier, 18 agriculteurs, exploitants sur le bassin versant du Rupt de Mad ont répondu à l’invitation des Chambres d’agriculture 54 et 55 pour une restitution des premiers résultats de la plateforme couverts installée en aval du Lac de Madine.

Une présentation des résultats a été effectuée à la ferme de Johan ANDRE de Lamarche ; celui-ci a mis à disposition une parcelle à Pannes pour cette expérimentation et a fortement participé à la réussite de cette opération. Ces données locales vont permettre de capitaliser des références utiles aux exploitants du secteur ainsi qu’au niveau régional puisque cette plateforme suit un protocole de la Chambre Régionale d’agriculture. Trois autres sites sont également suivis par la Chambre d’Agriculture en Meurthe-et-Moselle (Raucourt, Croismare et Mercy le Bas). La visite de la plateforme d’essai qui a suivi, a permis à l’ensemble des participants de se rendre compte de la production de biomasse selon les différents tests effectués, et d’échanger sur de nombreux thèmes, notamment, les espèces et mélanges, l’implantation et la destruction, la réglementation Directive Nitrates, le production en matière sèche, la valorisation et la contribution fourragère, les prédateurs, auxiliaires, adventices, etc.

 

Répondre aux enjeux d’AGRI-MIEUX : Azote –Elevage

 

Ce travail s’inscrit parfaitement dans les enjeux de l’opération AgriMieux Rupt de Mad que sont la maîtrise de l’azote à la parcelle et la couverture du sol, la satisfaction à la Directive Nitrates, la production « bonus » d’un fourrage lors d’une année avec déficit avéré.

  • Reliquats azotés : le couvert en place a permis d’assimiler 70 kg/ha d’azote minéral disponible (Moyenne de 14 essais lorrains : 46 UN/ha)
  • Plus le semis du couvert est précoce et dense, plus on constate de réussites
  • La biomasse au 09/10 varie de 2,2 à 4,5 tonnes de matière sèche (3,6 en moyenne)
  • Il est essentiel de privilégier les mélanges avec légumineuse (sécurisation de la production)
  • La récolte doit être effectuée au stade immature (pâture, ensilage, enrubannage)
  • Les analyses fourragères effectuées font ressortir des résultats comparables à un ensilage de luzerne
  • Effet sur le rendement démontré au niveau régional : Gain à la culture de printemps de 10 à 15 % en moyenne sur maïs et orge P (à vérifier pour 2018 sur site)

 

Engager de nouvelles pistes de travail

Les échanges constatés au cours de cette journée technique font émerger un potentiel de travail intéressant pour la suite de l’opération AgriMieux Rupt de Mad. Au-delà de l’aspect des couverts valorisés en dérobées : système d’élevage et modes d’alimentation, les différents thèmes abordés autour des rations incorporant les dérobées, des analyses fourragères, de l’impact économique au niveau des systèmes d'exploitation, de l’autonomie alimentaire et protéique des élevages, permettent d’engager des réflexions qui seront développées prochainement. 

 

CDA 54 : Julien GRAND -  03 83 93 34 92

CDA 55 : Gwenaël COUSIN - 03 29 76 81 40

 

 

La présentation de cette journée technique en cliquant sur ce lien